L’entreprise de Jeff Bezos travaille sur une technologie qui pourrait nous permettre de payer directement avec notre main. D’après le Wall Street Journal, Amazon collabore actuellement avec Visa pour développer de nouveaux terminaux dédiés à cette technologie.

 

Demain notre main remplacera-t-elle notre carte de crédit ?

L’entreprise américaine aimerait vendre ses futurs terminaux aux cafés et aux restaurants du monde entier. En ce moment, Amazon cherche à identifier les magasins qui ont des clients réguliers pour leur permettre de gagner du temps. Grâce à un système capable de lier les informations de notre carte de crédit à notre main, Amazon veut simplifier les paiements. Ensuite, Amazon pourrait stocker les données sur le cloud et évidement améliorer son outil publicitaire en fonction de votre comportement d’achat.

La société américaine a déjà déposé un brevet pour un développer un “système d’identification biométrique sans contact” qui comporte un scanner de la main. Cette nouvelle nous donne un aperçu des ambitions d’Amazon pour continuer d’améliorer le parcours d’achat. L’entreprise veut radicalement transformer la façon dont les personnes font leurs achats dans les magasins. Amazon cherche également à développer plus de magasins physiques Amazon Go, ainsi que son service de paiement vocal, Amazon Pay.

 

Les consommateurs ont-ils envie de cela ?

Avec ce projet, Amazon veut banaliser l’acte d’achat. Il est important de préciser que la transaction grâce au scan de la main se fait en moins de 300 millisecondes. À l’heure où l’utilisation de la reconnaissance faciale est fortement controversée et risque d’être prochainement encadrée de manière drastique, l’utilisation de la reconnaissance par la main pourrait être un axe de développement pour Amazon. L’entreprise ne donne pour le moment pas plus de détails à ce propos.

La question que doit maintenant se poser l’entreprise est la suivante : les consommateurs sont-ils prêts à payer avec leur main ? À l’heure où le respect de la vie privée est sur toutes les lèvres, les consommateurs auront-ils envie de donner encore plus d’infos à Amazon ? Rien n’est moins sûr. Autre point important à soulever : quel intérêt ont les commerçants à partager autant d’informations avec Amazon ? Pour certains, un tel partenariat ne ferait que diminuer un peu plus le commerce physique au profit du commerce en ligne.

Share This