Comment les adolescents utilisent leur smartphone en France

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.0.47″][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.17.1″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »Raleway|||||||| » header_2_text_color= »#000000″]

Pour mieux comprendre l’usage des smartphones par les adolescents, BVA a réalisé une étude pour Wiko auprès de plus de 1 000 jeunes représentatifs des 12-17 ans. Nous avons sélectionné 8 points clés pour mieux comprendre leurs pratiques.

92% des adolescents de 12-17 ans ont un smartphone

Premier point : les smartphones sont largement répandus dans les collèges et les lycées. 92% des adolescents ont un smartphone. 88% au collège, 96% au lycée. Les filles sont mieux équipées (93%) que les garçons (91%). Les enfants de cadres sont légèrement plus nombreux à en posséder que les fils et les filles d’ouvriers (92% contre 90%), tout comme ceux qui habitent dans de grandes agglomérations, comparé aux zones rurales (92% contre 89%).

  • 85% des 12-13 ans ont un smartphone
  • 94% des 14-15 ans ont un smartphone
  • 96% des 16-17 ans ont un smartphon

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://valerie-hardy.com/wp-content/uploads/2018/11/92-pourcents-ados-smartphone-612×344.jpg » _builder_version= »3.17.1″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row custom_padding= »27px|0px|1px|0px|false|false » _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.17.1″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »Raleway|||||||| » header_2_text_color= »#000000″]

Les adolescents obtiennent leur premier smartphone à 12 ans

Deuxième enseignement de l’étude : près d’un adolescent sur deux obtient son premier smartphone à 11 ou 12 ans (49%). Les filles obtiennent leur premier téléphone connecté 6 mois avant les garçons (12 ans versus 12 ans et demi). Les jeunes acquièrent ce smartphone à l’occasion de la rentrée scolaire dans 38% des cas et lors de leur anniversaire dans 31% des cas. La rentrée en sixième parait centrale dans l’acquisition du premier smartphone. Le père Noël joue également son rôle puisque 16% des adolescents sont équipés grâce à lui.

[/et_pb_text][et_pb_image align= »center » src= »https://valerie-hardy.com/wp-content/uploads/2018/11/premier-smartphone-12-ans-612×344.jpg » _builder_version= »3.17.1″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.17.1″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »Raleway|||||||| » header_2_text_color= »#000000″]

Snapchat, réseau social préféré des adolescents français

Près de 4 adolescents sur 5 sont inscrits sur les réseaux sociaux. Ils s’inscrivent sur un réseau social très rapidement après l’obtention d’un smartphone, à 12,8 ans. Et leur réseau social préféré, c’est Snapchat : 62% de l’ensemble de la population étudiée utilise l’app (près de 80% des ados inscrits sur un réseau social sont sur Snapchat). Le réseau social N°2 est Facebook, avec 53% d’utilisateurs, suivi de près par Instagram qui atteint les 50%. Twitter est loin derrière avec 22% d’utilisateurs. Ce graphique met en évidence quelques différences notables : à 12-13 ans, Snapchat et Instagram dominent largement, Facebook est fortement minoritaire ; Facebook ne rivalise avec Snapchat que chez les plus âgés des adolescents (16-17 ans).

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://valerie-hardy.com/wp-content/uploads/2018/11/ados-reseaux-sociaux-snap.jpg » _builder_version= »3.17.1″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.17.1″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »Raleway|||||||| » header_2_text_color= »#000000″]

Parents, adolescents, smartphone : une relation compliquée

Le smartphone joue un rôle important dans les relations qu’entretiennent les adolescents avec leurs parents. Voici les principaux usages :

  • 82% – Prévenir les parents en cas de problème
  • 63% – Les avertir en cas de retard
  • 52% – Les rassurer
  • 38% – Leur poser des questions, demander des informations
  • 21% – Partager des photos, des blagues

Ce n’est pas parce qu’un adolescent a un smartphone qu’il est joignable H24 : il arrive à 39% d’entre eux de ne pas répondre volontairement à un message de leurs parents et 28% filtrent les appels de leurs parents.

Des adolescents sous surveillance

Quand leurs enfants obtiennent un smartphone, les parents sont face à un dilemme : comment les protéger tout en respectant leur vie privée ? La logique est la suivante : plus ils sont jeunes, plus ils sont surveillés. Ainsi, 43% des adolescents pensent que leurs parents connaissent le code de déverrouillage de leur smartphone : 64% des 12-13 ans, 40% des 14-15 ans et 25% des 16-17 ans. Ils sont nombreux à connaître au moins un mot de passe sur un réseau social (34%) : 40% des 12-13 ans, 32% des 14-15 ans et 30% des 16-17 ans.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://valerie-hardy.com/wp-content/uploads/2018/11/parents-ados-surveillance-612×344.jpg » _builder_version= »3.17.1″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.17.1″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »Raleway|||||||| » header_2_text_color= »#000000″]

Un objet indispensable pour sa vie sentimentale…

L’étude BVA montre également l’importance du smartphone dans la vie amoureuse des adolescents. 62% estiment que cet objet connecté est indispensable pour entretenir des relations sentimentales. Voici d’autres chiffres clés :

  • 10% des adolescents ont déjà utilisé leur smartphone pour rencontrer quelqu’un
  • 13% des adolescents ont déjà utilisé leur smartphone pour rompre.
  • 18% des 15-17 ans ont déjà envoyé ou reçu des sextos ou des nudes
  • 39% des 12-14 ans estiment que les messages à connotation sexuelle constituent une pratique répandue chez les adolescents.

… et pour entretenir ses relations amicales

Sans surprise, le smartphone est également un objet de premier choix pour entretenir ses relations amicales. N’oublions pas que « ce qui se passe sur Internet » n’a rien de virtuel lorsqu’il s’agit de relations humaines, le support n’a que peu d’importance. 89% des adolescents insistent sur l’importance de leur mobile pour l’entretien de ces relations amicales. Voici d’autres chiffres clés à ce sujet :

  • 28% des adolescents équipés répondent « tout le temps » à leur messages, de jour comme de nuit.
  • 17% des adolescents équipés ont déjà envoyé des messages méchants ou des insultes, en privé, sur les réseaux sociaux, par téléphone ou par email.
  • 24% des adolescents équipés ont déjà pleuré à la lecture d’un message et 23% ont déjà eu peur qu’un contenu partagé soit utilisé contre eux.
  • 9% ont déjà eu le sentiment de ne plus contrôler leur identité numérique.

L’impossible interdiction du smartphone au collège

Interdire le smartphone au collège, c’est comme interdire le piratage sur Internet : c’est joli sur le papier mais dans les faits, c’est une consigne difficile à faire respecter. Ainsi, un collégien sur cinq utilise son smartphone au collège malgré l’interdiction. Les garçons sont les moins respectueux de la loi (23%) tout comme les collégiens les plus âgés : 28% des 13-14 ans utilisent librement leur mobile dans leur établissement.

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude sur le site de l’institut BVA.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Partage :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Social Media

Les articles les pus lus

Newsletter

Inscrivez-vous sur notre Newsletter

A lire

Derniers articles

Lexique

Adresse IP Une adresse IP est un ensemble de chiffres qui est attribué à chaque appareil qui se connecte à l’internet. Sa fonction est d’identifier

La rédaction de contenu SEO

Si vous souhaitez que votre site soit proposé par Google lorsque l’internaute saisit une requête précise, vous devez travailler vos contenus en ce sens. par